#11 : Spaghetti Vanille de “Skins”

#11 : Spaghetti Vanille de “Skins”

novembre 4, 2022 0 Par MistressMom

TV DinnerSkins

Illustration : Sharmila Banerjee

Dans “Skins”, la nourriture est avant tout quelque chose qui est distribué sur les murs de la pièce pendant que la mère est en lune de miel avec son nouveau jeune amant. Celui que l’anorexique Cassie coupe efficacement en morceaux et pousse d’avant en arrière dans son assiette jusqu’à ce que personne ne remarque qu’elle n’a pas mis une bouchée dans sa bouche. Et quand vous voyez à quoi ressemble la famille de Cassie, où le comptoir de la cuisine est principalement utilisé par ses parents hippies libidineux comme coussin pour baiser pendant que Cassie met les couches du petit frère et les met au lit, et personne ne se soucie que Cassie soit elle Si vous avez une séance de thérapie, vous comprenez rapidement pourquoi les adolescents de “Skins” ne mangent en fait que des pilules et de la bière. Le manque de repas chauds ici représente, de manière non subtile, le manque d’attention, de bienveillance, de compréhension et d’ordre que les parents, les enseignants et les adultes dysfonctionnels de leur monde ne peuvent pas non plus leur offrir.

On pourrait presque penser que la série sur une clique d’adolescents à Bristol créerait une dystopie sociale si Cassie, Michelle, Chris, Tony, Jal et Sid ne trouvaient pas toute la sécurité, l’orientation et les soins manquants dans leur cercle d’amis et les élevaient l’un pour l’autre à la place. Et il n’est donc pas surprenant que le seul repas chaud préparé au cours des deux premières saisons ne soit pas cuisiné par un adulte, mais par le fainéant gâté Sid, qui invite ses amis à un dîner pour marquer la fin de leurs examens finaux à célébrer.

Le menu propose des spaghettis à la sauce tomate et aux boulettes de viande, et un Chris lapidé les ramasse joyeusement tout en louant bruyamment les talents de cuisinier de Sid. Les autres ne vont pas si bien avec la vanille “ingrédient secret” de Sid. Le fait qu’ils ne font que fouiller dans leur nourriture peut également être dû à la perspective de leur séparation imminente, qui se trouve comme une couverture étouffante sur le dîner : l’école touche à sa fin, l’année prochaine, les amis iront dans d’autres collèges. Et le fait que les mauvaises personnes aient de nouveau couché ensemble juste avant ne rend pas les choses meilleures. “Je suis désolée, j’ai merdé”, s’excuse Michelle à un moment donné, “mais tout ne doit pas se transformer en merde.” Mais alors elle le fait, Cassie sort en trombe de la pièce, Chris apprend que sa petite amie Jal était enceinte et s’est fait avorter, tout va être bien pire qu’il ne l’est déjà. “C’est ça. Je ne mettrai plus jamais de vanille dans quoi que ce soit », déclare Sid. Si seulement c’était aussi simple.

“Skins” raconte l’histoire d’une clique d’adolescents dans la ville de Bristol, dans le sud de l’Angleterre, chaque épisode se concentrant sur l’un des personnages. Conçue et développée par l’équipe père-fils Bryan Elsley et Jamie Brittain, la série présente des personnages basés sur le propre cercle d’amis de Brittain et ses expériences d’adolescent. En Angleterre, la série en est à sa cinquième saison sur E4. Une version US est diffusée sur MTV depuis le début de l’année.
Ingrédients
// 200g de fines granules de soja
// 500ml de bouillon
// 60g de parmesan râpé
// 160g de chapelure
// 2 gousses d’ail écrasées
// 1 cc de persil haché
// 1 cuillère à soupe de concentré de tomate
// 1 œuf/ 3 cuillères à soupe d’huile végétale
// 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
// 1 oignon finement haché
// 1 g de boîte de tomates
// 30g de basilic frais
// 2 feuilles de laurier
// Sel et poivre pour l’assaisonnement
// 1 cuillère à café de sucre vanillé

Verser le bouillon chaud sur les granulés et laisser gonfler 15 minutes, égoutter et presser. Mélanger le parmesan, la chapelure, l’ail, l’œuf, la pâte de tomate, le paprika et le persil dans un bol et assaisonner de sel et de poivre. Façonner le mélange en boules à la cuillère à soupe, chauffer l’huile dans une poêle et y faire frire les boules jusqu’à ce qu’elles soient dorées. Secouez la poêle pour faire tourner les boules. Pour la sauce, chauffer l’huile d’olive dans une grande poêle et faire revenir les oignons jusqu’à ce qu’ils soient translucides. Ajouter les tomates et les feuilles de laurier et porter à ébullition en remuant. puis laisser mijoter à feu doux environ 30 à 40 minutes. Assaisonner de sel, de poivre et – pour les plus courageux – de sucre vanillé. Cuire les spaghettis al dente. Égouttez et mélangez dans une casserole avec quelques cuillerées de sauce. Disposer sur des assiettes, napper de boulettes de soja et du reste de sauce, servir.