Billy cherche du travail – Missy Magazine

Billy cherche du travail – Missy Magazine

novembre 1, 2022 0 Par MistressMom

Gastblog Billys Gegut1

Et pas de “travail”. Travailler est ce que Billy aime faire pour – surprendre ! – vivre de. Les gens recherchent généralement des aiguilles à tricoter, des épingles ou des aiguilles d’acupuncture (beaucoup aussi les rares épingles de sûreté), prennent l’initiative ou trouvent ce qu’ils recherchent et postulent avec ce qu’on appelle des documents de candidature. Cela peut inclure, entre autres, des certificats que d’autres ont précédemment donnés avec plus ou moins de bienveillance, de manière plus ou moins éloquente, à votre sujet, en chiffres (notes d’études) ou en mots, c’est-à-dire dans le travail, l’emploi ou avant le travail rémunéré. -(en vulgaire: Attestation de stage. Il est tout à fait pratique pour postuler et trouver un emploi si le prénom sur l’ensemble de ces propres références, documents et certificats correspond à votre propre prénom. Mais que se passe-t-il si ce n’est pas encore le cas ?

Tous les aléas d’une transition – y compris l’impudence verbale et la non-coopération des (prétendus) experts, les kilomètres de candidatures, c’est-à-dire le stress extrême – maîtrisés avec succès, vous le tenez enfin dans vos pattes : le jugement du tribunal de grande instance, quelque chose comme le vôtre deuxième premier ” acte de naissance”.

Après l’avoir célébrée, comme il se doit lors d’une naissance, il était temps de nouveau : je cherchais du travail, j’ai donc sorti mon impressionnante collection de certificats et entrepris de contacter d’anciens employeurs (y compris des hommes) pour une description. Changer un prénom ne devrait pas être un processus aussi complexe. D’autant plus que j’avais entre les mains la preuve de la nécessité d’un tel procédé et que je l’avais déjà recopiée une infinité de fois pour la donner généreusement.

malentendus et incompréhensions

Premier point de contact : le doyenné universitaire d’une ville de plus d’un million d’habitants. Dégustation : « Oui, donc non, la ça ne marche pas! On ne fait pas ça quand quelqu’un se marie.” Bien sûr que non. Totalement compréhensible, puisque 102% comparable. “Avec tout le respect que je vous dois, vous devez réécrire l’acte, vous êtes tenu par la loi de le faire, avec le sceau, la date et la signature identiques à l’ancien acte.”

Pour rappel général (personnel RH de tous secteurs, attention !), il existe une interdiction dite de divulgation dans ce pays, voir aussi ici et ici sous “sortie”. Sur le site de la Société allemande pour la transidentité et l’intersexualité (dgti eV) se trouve sous « Exemples de lettres/Aide à l’argumentation auprès des (anciens) employeurs concernant les modifications des certificats” lire:

Une […] décision finale de changer de nom selon TSG [Transsexuellengesetz], agit en retour jusqu’au moment de la naissance. Il existe même une interdiction expresse de divulgation par les autorités, inscrite dans la loi TSG §5. Les noms antérieurs doivent être effacés de tous les fichiers de manière à ce qu’ils ne puissent plus être retrouvés. En conséquence, il existe également un droit légal de faire modifier tous les certificats et certificats.

Revenons à l’Uniwesidäd : « Eh bien, cela prendra du temps. Dean… n’est plus non plus en poste. Billy en ligne, a trouvé l’ancien doyen, heures de bureau actuelles incluses. Prochaine tentative : “… a actuellement des heures de bureau dans la salle… puis et puis. Si cela accélère la réécriture, je serais ravi d’y passer moi-même avec les documents.” Il m’a fallu plusieurs semaines pour tenir entre mes mains le document correctement retranscrit.

Les points de contact suivants comprenaient, entre autres, un fournisseur public de bourses et une grande entreprise internationale (tous deux basés en Allemagne). La première réponse des deux endroits était celle-ci :

Mais tu étais une femme à l’époque ! Une inscription suggérait qu’ils n’étaient même pas à cette époque.

Ce dernier, qui a refusé avec insistance, m’a informé par écrit, entre autres, que « le service juridique » avait été appelé. Apparemment manquant d’imagination et de compétence, pour lesquelles elle a probablement été et continue d’être payée.

Respirez profondément, comptez à rebours de dix à zéro. Puis j’ai rédigé la lettre numéro 4 (5 ?) et dit que si la référence du poste n’était pas réécrite immédiatement, je serais obligé d’en informer mon conseiller à l’agence pour l’emploi et au Agence fédérale de lutte contre la discrimination appeler Puis tout à coup c’est allé très vite.

Incidemment, la Société allemande pour la transidentité et l’intersexualité (dgti eV) publie un soi-disant «document complémentaire» si toutes les conditions préalables sont remplies, des informations à ce sujet ici. Dans le cas des certificats, etc., au moins je n’ai malheureusement pas eu l’expérience que cet ID était suffisant pour paraphraser. Néanmoins, je pense que c’est génial que ça existe et ça m’a fait me sentir plus détendu dans la vie de tous les jours.

Le sponsor public mentionné initialement a également refusé, mais à ce jour, c’est le seul endroit qui m’a présenté ses excuses pour le retard que cela a causé et m’a informé que des dispositions internes existent désormais pour permettre une réécriture plus rapide dans de tels cas à l’avenir. Alors je dis : Un plus avec des doubles astérisques !

Discrimination envers les trans* dans la vie professionnelle

Il y a un rapport intéressant sur le site de l’Agence de lutte contre la discrimination sous le titre “Désavantage des personnes trans*, surtout dans la vie professionnelle” au Télécharger (saisissez simplement “transgenre” dans le texte libre et cliquez sur envoyer). Cependant, je dois souligner à ce stade que j’ai abandonné mon petit-déjeuner après l’avoir parcouru (exactement, je me suis senti malade). Et tous les autres endroits, pas seulement ceux qui ont refusé ou hésité à réécrire mes attestations, ont fait plaisir avec ce rapport sous forme de PDF ou de référence et de conseils juridiques gratuits au sujet de l’interdiction de divulgation.

Il est inacceptable qu’après plusieurs mois toutes mes références, diplômes et certificats n’aient pas été correctement réécrits, et c’est toujours le cas à ce jour, et cela augmente mes chances d’obtenir un emploi Pas.

Néanmoins, j’ai maintenant réuni les documents les plus importants et je postule avec optimisme. Par une journée particulièrement affamée et sombre, j’ai fait une liste que je ne cesse d’ajouter, Titre :

Compétences, entre autres, développées grâce à une/des expérience(s) de transition

  • compétences organisationnelles
  • compétence de genre
  • la créativité
  • Capacité de résolution de conflits
  • adaptabilité
  • résilience
  • faculté d’apprendre
  • assurance
  • souplesse
  • Habileté à traiter avec les autorités et les bureaux

Et quel employeur compétent n’apprécie pas ces compétences ?

PS J’attends avec impatience l’évaluation du “Enquête LGBT européenne” et espèrent des résultats prêts pour le petit-déjeuner.