Ce week-end : Ce n’est pas la Grèce

Ce week-end : Ce n’est pas la Grèce

novembre 1, 2022 0 Par MistressMom

« Les Grecs sérieux veulent la bourse du contribuable allemand ? CECI N’EST PAS LA GRÈCE – Récits de la crise est une conférence qui veut aborder des questions sur la représentation de la crise, la production d’images et de discours sur la Grèce.

vue_4807

Photo du film “Boy Eating The Bird’s Food” (Premium Films)

Des journalistes comme Harald Schumann, Robert Misik ou Michalis Pantelouris évoqueront le reportage allemand sur la Grèce, la théoricienne Athena Athanasiou parlera de la précarité des dépossédés (Butler/Athanasiou « The Power of the Dispossessed », diaphanes), la curatrice croate du « Festival subversif » à Zagreb, Srecko Horvart, parle de l’affaire du majeur de Varoufaki, des cinéastes de renommée internationale discutent de l’expression du social dans le cinéma grec contemporain, les initiateurs de la Biennale d’Athènes, auto-organisée depuis 2008, des commissaires d’exposition urbaine projets et le co-directeur du Théâtre national grec décrivent les conditions d’une production culturelle libre dans un état d’urgence permanent et les changements de pratiques esthétiques qui en résultent.

Recommandation Missy du vendredi 7 août :

22h30
STO SPITI (AT HOME) (2014) : Film d’Athanasios Karanikolas, 6,50 euros, cinéma Alabama, 103 minutes, grec sous-titré en allemand

STO SPITI est un tendre mélodrame en grandes images sur une femme de ménage pour un couple grec aisé de la classe supérieure et leur fille. Lorsqu’elle est diagnostiquée d’une maladie grave et que le chef de famille rencontre des difficultés financières en raison de la crise économique, elle est licenciée. Mais les relations entre le haut et le bas, à l’intérieur et à l’extérieur, ne sont pas ce qu’elles paraissent à première vue.

https://www.youtube.com/watch?v=RRp57bjkCZY

Recommandation de Missy le samedi 8 août :

13:00
LE POUVOIR DES DÉPOSÉS ? : Conférence d’Athena Athanasiou, Entrée libre, 60 min, P1, en anglais

La sociologue et politologue grecque Athena Athanasiou s’est soudainement fait connaître en 2013 pour sa conversation avec Judith Butler – publiée par diaphanes en allemand sous le titre « Le pouvoir des dépossédés » – dans laquelle elle évoquait les effets politiques des soulèvements révolutionnaires au Moyen-Orient. Afrique de l’Est et du Nord et discuté des manifestations sur la place Syntagma d’Athènes et le parc Zuccotti à New York. Dans sa conférence, elle donne une classification philosophique et socio-théorique de la situation actuelle en Grèce.

Ce n’est pas la Grèce : Contes de la crise. Les 7 et 8 août à Kampnagel, Jarrestraße 20, Hambourg. Concept : Margarita Tsomou et Eike Wittrock. Langues de la conférence : allemand/anglais. le GAnze programme, informations et horaires sur : www.kampnagel.de.