Claquement et boum – Missy Magazine

Claquement et boum – Missy Magazine

novembre 1, 2022 0 Par MistressMom





8080023941 dd2b0a3502

Javeh Asefdjah, Pinar Erincin &. Sanam Afrashteh (de gauche à droite), photo : David Ghione

La pièce “Clanking Answers to Booming Questions” a célébré sa première samedi dans la Ballhaus Naunynstrasse. L’auteur de Missy, Dorothee Leesing, a regardé la pièce.

« Que font les femmes sur scène ? » – la pièce « Clanking Answers to Booming Questions » reprend la cause de cette question clé et y répond sous trois angles, avec trois courtes pièces on ne peut plus différentes et la question dans son répondre à sa façon.
La première pièce est particulièrement impressionnante, la première mise en scène du réalisateur apparemment totalement fou et redoutable Abdel-Maksoud marque les esprits. Sa pièce “Hunting von Trier” a ravi le public rugissant lors de la première représentation samedi avec un voyage rapide à travers la culture pop pour découvrir des vérités qui rugissent dans les médias et l’espace anti-féministe. “Hunting von Trier” y parvient notamment grâce aux excellentes actrices qui, à l’aide de Cadillacs en bois et de caméras en carton, produisent un road movie sans route ni film, plein de talents d’acteur frais. Ce faisant, ils dévalent la rue des médias misogynes dans leur Cadillac pressboard et croisent épisodiquement Lars von Trier, Iggy Pop, Brigitte Bardot, Kai Diekmann et, last but not least, les « habitudes de visée » que nous connaissons tous, stéréotypes sexistes qui, en tant que boss final, a presque jeté les actrices principales dans le Drive serré, mais seulement presque ! Tout cela ressemble à du slapstick, mais Abdel-Maksoud et le formidable trio d’acteurs parviennent à analyser les mécanismes qui influencent la vie des femmes en public d’une manière socialement critique et cynique.
Après la folle chevauchée de la première piste, les deux autres pistes ralentissent. Theresa Henning met Faustian Gretchen (joué par Elmira Bahrami) dans une recherche désespérée d’une issue – trébuchant et se cognant sur et sous les passerelles et en quelques changements de costumes. Pour le public, le changement est peut-être un peu délicat : malgré les flashs médiatiques avec vidéo, stations de boucle et jeu de violon, le tempo est beaucoup plus lent dans la pièce solo, qui s’appuie sur le langage corporel et les expressions faciales de Bahrami au lieu, comme le dans la pièce précédente, à un orage éveillé de textes.
La dernière courte pièce raconte la pause à la mi-temps du match de Coupe du monde 2006 entre l’Allemagne et l’Italie. Les actrices travaillent sur la relation entre machisme et football et une interprétation du rôle du footballeur masculin, dans laquelle des thèmes tels que la pression, la volonté de se battre et l’homophobie sont abordés. Ces contrastes séduisants entre actrices et sujet font ainsi la force de la pièce.
Le off-theatre Ballhaus Naunynstraße, qui a été fondé par Shermin Langhoff en 2008 avec un accent sur le théâtre migrant et post-migrant (voir aussi le prochain numéro de Missy !), se concentre en particulier sur les jeunes talents qui ont juste dépassé leurs universités et qui obtiennent ici l’occasion de premières productions. Dans “Cluttering Answers to Drone Questions”, la femme sur scène et au théâtre est enfin abordée – et révèle de nombreux mécanismes anti-féministes et subtils de notre époque sur scène.

Quand où: Prochaines représentations : les 17, 18, 20 et 21 octobre 2012 à Berlin-Kreuzberg à la Naunynstraße 27.
Entrée à 14 ou 8 euros (réduit)
www.ballhausnaunynstrasse.de