En grève pour les droits des femmes – Missy Magazine

En grève pour les droits des femmes – Missy Magazine

octobre 30, 2022 0 Par MistressMom





Les femmes en grève dans les rues, protestant pour leurs droits – il y a vingt ans, une large alliance a appelé la grande journée de grève des femmes. À l’occasion de l’anniversaire de cette journée du 5 mars, Missy et la Fondation Friedrich-Ebert encouragent les gens à réfléchir à ce qui se passait à l’époque et à ce qui vaut encore la peine d’être frappé pour les générations d’aujourd’hui.

Bildschirmfoto 2014 02 26 um 13.06.49

La Journée internationale de la femme existe depuis 1911, mais la façon dont elle est célébrée a changé au fil des ans. Il y a exactement 20 ans, quatre ans après la réunification germano-allemande, la Journée internationale de la femme est devenue une journée de grèves et de protestations où les femmes de l’Est et de l’Ouest se sont rencontrées et ont revendiqué leurs droits. Pendant longtemps, il y a eu des améliorations dans les droits des femmes et l’égalité des femmes, mais à un moment donné, le besoin constant de changement s’est progressivement estompé. Aujourd’hui encore, le combat pour l’égalité professionnelle et familiale est loin d’être terminé et il demande encore de la persévérance et une forte volonté de changer quelque chose.

Le fait que les femmes se soient rebellées dans les rues à l’époque et aient réussi à mobiliser autant de personnes pour la grève – nous ne pouvons que tirer notre chapeau à cela. C’est pourquoi la Journée internationale de la femme de cette année doit se souvenir des femmes de la contestation et en même temps penser aux nouvelles générations. Les femmes et les hommes sont loin d’être égaux dans la vie professionnelle quotidienne et il reste encore à trouver des moyens pour que les femmes concilient facilement travail et famille. Quand y aura-t-il un moment de changement dans notre société concernant les images stéréotypées des femmes et des corps ainsi que les modèles d’action prescrits par la société ? Pas du tout si nous ne travaillons pas pour cela.

Missy et la Fondation Friedrich-Ebert vous invitent à une fête le 5 mars. L’historienne Gisela Notz se souvient de la journée de grève des femmes en 1994, après laquelle la chercheuse sociale Jutta Allmendinger présente son étude “La colère grandit – Comment les jeunes femmes et hommes en Allemagne veulent vivre”. Non seulement nous présentons l’événement, mais nous sommes également représentés sur le podium par Chris Köver, qui commente l’étude. Plus tard, la présidente fédérale du Juso Johanna Uekermann et l’auteur Nina Pauer se joindront à une table ronde.

La célébration de la Journée internationale de la femme aura lieu à la Fondation Friedrich-Ebert, Bâtiment 1, Hiroshima Str. 17, Berlin de 19h00 à 21h30 le 5 mars.