Énergisé – Missy Magazine

Énergisé – Missy Magazine

novembre 1, 2022 0 Par MistressMom





Par Luise Voerkel

Pour terminer! Il était grand temps que le duo berlinois Gurr sorte un album. Andreya Casablanca et Laura Lee Jenkins ont envahi d’innombrables clubs en Italie, en Allemagne et aux États-Unis avec leur mélange accrocheur de garage rapide, de surf pop facile à vivre et de rock ‘n’ roll psyché. Et cela dans le vrai sens du terme – parce que les Gurr en direct sont puissants. Il n’est pas difficile pour le duo berlinois de s’adapter à quelques charmantes chansons en duo entre riffs rapides et batterie battante.

© coo

© coo

Le premier album de Gurr “In My Head”, que le groupe a enregistré dans les caves sales de Berlin ainsi que dans les brillants Hansa Studios, capture parfaitement cette énergie : la batterie sonne clairement et plein d’entrain, la guitare vacille entre le feu, le vertige et la magie et le les lignes de basse ondulées apportent non seulement de la pression, mais aussi des mélodies réconfortantes aux chansons.

Entre les deux, Gurr emballe quelques “Ahhs” et “Ohhs” séduisants et des cris au bon moment. Ainsi “In My Head” devient une montagne russe d’émotions. Avec des chansons au rythme effréné comme “Klartraum” et “Rollerskate”, Andreya hurle et chante sa tête et son cou tandis que Laura l’encourage avec des harmonies dès le départ.

roucoulerGurr “Dans ma tête”
(Duchess Box Records/Redeye Worldwide)

Mais Gurr peut aussi être rêveur et détendu. Des morceaux ensoleillés comme « Moby Dick » et « Walnuss » vous donnent envie de passer un week-end à traverser Berlin avec les filles. “Yosemite”, l’étude post-punk rêveuse de Gurr, serait alors la bande-son parfaite pour passer de la nuit au jour.