Equipe Consuming Genre : Hommes, retour … où exactement ?

Equipe Consuming Genre : Hommes, retour … où exactement ?

octobre 31, 2022 0 Par MistressMom

basel gastblog1212

Les gars, retour au grill ! Oui, chers porteurs de pénis, maintenant vous savez où vous devez passer l’été (si jamais il vient), pas de polémique, les saucisses sont grillées. Après tout, vous avez tous été occupés par votre apparence depuis bien trop longtemps et maintenant vous devriez enfin redevenir de vrais hommes. Indiquer. Euh, quoi? Dit qui?

Dit la plus grande entreprise suisse de production de viande Bell et sa nouvelle campagne publicitaire “Hommes, retour au gril”. Des affiches, des publicités et même un “test de masculinité” en font partie et, pas seulement à y regarder de plus près, mon humeur chute en synchronisation avec ma mâchoire. En fait, tout cela est tellement ébouriffant que les gens ne peuvent/doivent/voulent en dire plus. Néanmoins, ou peut-être à cause de cela, je voudrais en dire quelques mots.

Mon indignation a commencé quand j’ai découvert une affiche publicitaire de ce genre sur mon parcours de jogging :

affiche publicitaire

Mais ensuite, je n’avais aucune idée de l’ampleur de ce pet publicitaire scandaleux, alors j’ai continué ma course avec un bref hochement de tête et un « oh là là ». Mais alors même que je courais, je me suis demandé ce que cette phrase était censée dire exactement. Est-ce un clin d’œil tellement drôle à l’engouement bien connu et bien-aimé des “femmes qui retournent aux fourneaux” ? Et quels « hommes » en fait ? Et de toute façon, qu’est-ce que c’est que ce non-sens?Quand je suis rentré chez moi, j’ai commencé à faire des recherches et, sans surprise, je suis tombé sur encore plus de matériel digne de critique. En commençant par trois belles publicités, qui peuvent toutes être trouvées sur la page d’accueil du grill de Bell (oui, vous avez besoin de quelque chose en plus !) :

Spots télévisés.

En conséquence, les hommes d’aujourd’hui deviennent de plus en plus des snobs du karaoké ou des mauviettes de la zumba, et explorent un peu plus qu’ils ne le devraient leur féminité poilue. Oui, ils oublient de plus en plus qui ils sont. du jamais vu. Le « vrai homme » (quoi que ce soit censé être) est en train de mourir, laissant le pauvre gril que personne ne peut plus gérer correctement. Afin de sortir les misérables mauviettes de leur misère embarrassante et de les ramener à la masculinité traditionnelle, le test de masculinité, annoncé comme un concours, est alors également imposé :

Jeu

L’homme voit et s’émerveille. Et joue. Oh oui, les femmes sont gentiment autorisées à participer aussi, mais seulement si elles veulent poser des questions sur la masculinité de leur père/frère/collègue/petit ami/amant (hehe). Bien sûr, ils n’ont rien à voir avec le gril eux-mêmes, pouah. Au contraire, elles adorent que leurs maris transpirent comme un homme en faisant rôtir de la viande et fassent à nouveau ce pour quoi elles sont nées. À savoir griller. Les questions, les réponses et les illustrations qui l’accompagnent du concours ne sont que peu sexistes, émaillées d’un peu d’hétéronormativité (il n’y a pas d’homme qui veut tester la masculinité de son mari) et d’homophobie (mais le juge de la mode oui) et voilà , fait est le “vrai gars”.

Et hélas, les mauvaises réponses ont été cliquées, alors l’homme est un “Susi” qui aime beaucoup les chiots roses et petits blancs de Paris Hilton. Oh, on ne se lasse pas de ces beaux clichés inédits. Parce que nous savons tous que vous savez que je sais que vous savez que je sais que tout cela est juste destiné à être des stéréotypes drôles et ironiques à des fins publicitaires et n’est en aucun cas destiné à être pris au sérieux. Et de toute façon, détendez-vous un peu. Enfin, les enquêtes menées par Bell montrent clairement que l’homme au grill est aux commandes (lisez-le sur la page d’accueil “normale”, avec de jolis camemberts pour la visualisation). La question du pourquoi n’est plus si importante. Alors, maintenant, retour aux fourneaux.

_helen