Le rêve raté – Missy Magazine

Le rêve raté – Missy Magazine

novembre 1, 2022 0 Par MistressMom





Par Anna Zwenger

L’actrice américaine oscarisée Natalie Portman (“Black Swan”) travaille depuis près de huit ans sur ses débuts en tant que réalisatrice : “A Tale of Love and Darkness” est basé sur le roman à succès de 800 pages du même nom de l’Israélien l’auteur Amos Oz. Le travail est pour Portman une confrontation importante avec ses propres origines – et son lien émotionnel avec le matériau peut être ressenti à chaque seconde du film.

AToLaD Szenenbild 15

Natalie Portman comme Fania © Ran Mendelson

Du point de vue du jeune Amos Oz (Amir Tessler), le film raconte les rêves de sa mère Fania (Natalie Portman), de l’échec de son père Arieh (Gilad Kahana), de sa propre perte – tout cela dans le situation politiquement chargée entourant la fondation de la société de l’État d’Israël.

À Jérusalem dans les années 1940, les Juifs expulsés d’Europe se battent pour leur propre État israélien, et les parents d’Amos espèrent également un avenir sûr et heureux. Mais Fania ne trouve aucun accomplissement : elle s’enfonce de plus en plus dans la mélancolie et finit par se suicider.

© Koch Media “Une histoire d’amour et de ténèbres” IL 2015
Réalisé par Natalie Portman. Avec : Natalie Portman, Gilad Kahana, Amir Tessler et les autres, 98 minutes, déjà au cinéma

“Une histoire d’amour et de ténèbres” est un mélange de reconstruction historique, de narration biographique et d’analyse familiale. Natalie Portman raconte un peu trop mélodramatiquement, un peu trop lentement, sans grosses surprises visuelles – mais le gros contexte se fait sentir. Par conséquent, le film doit absolument être vu dans la version originale en hébreu.