Missy présente : T-INA Darling – L’art de vivre

Missy présente : T-INA Darling – L’art de vivre

octobre 28, 2022 0 Par MistressMom

TFAOL Plattencover small 1

“The Fine Art of Living” – avec ce slogan, une société immobilière a annoncé la vente d’appartements de luxe à Berlin. L’artiste, curatrice et éditrice Ina Wudtke fait de la musique sous le nom de T-INA Darling et a maintenant choisi exactement ce titre pour son premier album solo.

Les douze titres de son album The Fine Art of Living traitent d’un développement urbain auquel le slogan de la société immobilière est également lié : la gentrification.

C’est maintenant un problème dans de nombreuses grandes villes et bien sûr à Berlin, où vit Wudtke. La rénovation luxueuse d’appartements vise à faire entrer dans les quartiers l’art de vivre raffiné en même temps que ceux qui en ont les moyens. Cependant, de nombreux artistes et musiciens ne peuvent pas se permettre les augmentations de loyer associées – et sont donc littéralement chassés de leurs quartiers. Ina Wudtke vit et travaille à Berlin depuis 1996 et a constaté de première main que les espaces de vie abordables se font rares dans la ville. La chanson-titre du disque, sur laquelle les paroles parlées alternent avec des morceaux de piste de danse, traite de la commercialisation d’appartements de luxe dans le propre quartier de Wudtke – Prenzlauer Berg. Mais avec The Fine Art of Living, Wudtke regarde aussi au-delà des frontières de sa ville : le poème “Little Song of Housing” du poète Langston Hughes des années 1920, par exemple, parle du marché raciste américain du logement à Harlem des années 1920. aux années 1960.

Wudtke ne fait pas que de la musique depuis hier : en 1999, le Break Beat/Dubstep DJ et MC ont formé le premier collectif féminin de DJ à Berlin, Femmes avec des ruptures fatales, co-fondé. L’intérêt de Wudtke pour la culture musicale afro-atlantique, du swing au dubstep, se reflète désormais également dans son nouvel album. Avec ces styles urbains, elle aborde le thème de la gentrification dans The Fine Art of Living. Les amateurs de hip hop viennent aussi au duo de Wudtke et QUIO sur vos frais. Intitulé “The Law”, ce morceau explore le rôle de l’État dans l’amélioration délibérée des quartiers pauvres tout en permettant les expulsions de résidents.

The Fine Art of Living sortira le 9 juillet 2011 sur Rudel Records, un label indépendant de musique DJ et d’art sonore électronique. Depuis 2005, il sort des productions qui, comme le disque de Wudtke, dépassent les frontières habituelles du genre.

La soirée de lancement de L’Art de Vivre aura lieu le 9 juillet 2011 de 17h à 21h dans le cadre du vernissage de l’exposition Cube blanc sonore noir, dont Wudtke a été le commissaire avec le philosophe belge Dieter Lesage et à laquelle elle présentera également sa propre installation. L’exposition est visible du 10 juillet au 28 août au Kunstquartier Bethanien / Studio 1 à Berlin-Kreuzberg. Vous pouvez en savoir plus sur l’exposition, également présentée par Missy, sur : https://missy-magazine.de/2011/06/27/missy-presented-exhibition-black-sound-white-cube/

En dessous de http://twenfm.org/884/2011/07/the-fine-art-of-living/ vous pouvez écouter quelques pistes de l’album à l’avance. Il y a aussi une interview avec Wudtke.

Photo: L’art de vivre, Ina Wudtke, Rudel Records