net:règles avec les douleurs menstruelles – Missy Magazine

net:règles avec les douleurs menstruelles – Missy Magazine

octobre 30, 2022 0 Par MistressMom

cadre d'annaliste

La Fondation Heinrich Böll, proche du green, a fait un sacré faux pas. Le 9 octobre, elle organise un événement sur la politique du réseau, « netz:regeln. Opportunités et risques de la future régulation du réseau ». Quand je te vois mercredi soir trouvé, il n’y avait pas une femme parmi les 21 orateurs programmés. Même trois ou quatre seraient assez gênants pour une fondation qui a le genre dans son image. Mais pas du tout ?

Il existe deux sites Internet pour l’événement : celui du Fondation Boll lui-même et un communauté mixxt. Dans le cas de ce dernier, une femme figurait sur la liste.

La question se pose à nouveau : comment une telle chose peut-elle se produire ?

Haut-parleurs pour netz:regeln, capture d'écran du 28.9.  réalisé par Christian Soeder

Bien sûr, il y a suffisamment de femmes qui peuvent dire quelque chose sur les sujets. Certes moins que les hommes, mais largement suffisant pour remplir un séminaire d’une journée. S’il y a une lacune, il y a ce site Web pratique : geekspeakr.com – mettre en relation des conférencières tech avec des organisateurs d’événements.

Le blogueur vert Till Westermayer a écrit avec stupéfaction ce que probablement beaucoup pensaient : Ah, la Fondation Böll ! Parce qu’il

J’ai vécu la Fondation Böll – en tant que boursière, mais aussi en tant que co-organisatrice d’événements – comme une organisation qui accorde une très haute priorité au genre et à la diversité.

Exactement, dans le cas de la Fondation Adenauer, cela ne m’aurait pas tellement choqué, même si là aussi cela aurait valu la peine d’être commenté.

Avec une sage prévoyance, Christian Soeder a pris une capture d’écran de la débâcle et l’a publiée sur son blog rotstandingunsgut.de (dans une « perspective sociale-démocrate saine »). publié (vu ci-dessus). Dans les commentaires, la question est ensuite posée de savoir si la Fondation Friedrich-Ebert (affiliée au SPD) pourrait faire mieux – Quod erat demonstrandum, je dirais.

Un jour plus tard, plus de femmes sont apparues dans le programme, actuellement il y a 5 orateurs sur 30.

D’ailleurs, je serais également intéressé de savoir pourquoi la Fondation Böll a fait quelque chose comme ça avec le BitkomComment (l’association des entreprises informatiques) organise ? Et qui Opportunités de régulation du réseau?