Perfection, va te faire foutre !  -Madame Magazine

Perfection, va te faire foutre ! -Madame Magazine

novembre 1, 2022 0 Par MistressMom

Par Daniela Chmelik

Le titre « L’Alphabet des femmes tristes », qui promet de la mélancolie, se veut à la fois sérieux et ironique. Chacun des 26 quatrains est dédié au nom d’une femme. Certains poèmes semblent un peu boiteux – tout comme la vie peut parfois l’être, parfois le mètre ne fonctionne pas, parfois la rime n’est pas parfaite. Le message est : perfection, va te faire foutre !

Grau Miac Andree Weissert 1

Mia Gray © Andrée Weissert

Les textes laconiques traitent de l’automutilation féminine, du besoin d’avoir un effet, du sentiment d’être toujours traité injustement, d’avoir tort de manière indéfinie. Ils incluent les rêves vains d’un meilleur moi, le doute, l’autoréflexion, l’agression. Le contenu et la forme sont étrangement discordants, d’où une subtile ironie : « Céleste. Oh, Céleste – tu quittes la somptueuse fête. Et dans le métro tu te demandes : ‘Est-ce que j’ai été gêné aujourd’hui ou pas ?’ » Ou : « Monika. Oh Monika – tu aimes boire de l’alcool. Vous buvez surtout lorsque vous êtes en détresse, même si boire aggrave la situation.”

produkt 10002686 k sMia Grau “L’alphabet des femmes tristes”
Avec des illustrations de Martin Fengel. Berlin Verlag, 64 pages, 14 euros

Comme c’est vrai, comme c’est vrai, pense le lecteur avec un sourire attristé, contrit, triste. L’auteur saisit l’ambivalence de l’être : joyeux et sombre, noir et blanc. Mia Grau : bonne femme ! L’humour de Mia Grau va bien avec sa série d’art décoratif d’assiettes nucléaires nostalgiques du futur : service en porcelaine bleue et blanche avec des images (pas d’un paysage avec un moulin, mais) de centrales nucléaires. bam !

Vous n’en avez pas assez ? Notre abonnement imprimé vous fournit les dernières nouvelles sur la politique, la pop, les débats et les événements ! 6 livrets pour 30 euros directement chez vous. ici rendez-vous sur l’abonnement Missy.